top of page

Diner history and culture

American Dream Diner -The History of the American Diner

Le terme "diner" désignait à l'origine de petits restaurants bon marché proposant une sélection limitée de plats, souvent situés à proximité de zones industrielles. Ces premiers établissements étaient souvent de petites remorques alimentaires ou des wagons de train convertis. Ils étaient particulièrement populaires dans les zones urbaines à croissance rapide, offrant des repas rapides et abordables aux travailleurs. Dans les années 1920 et 1930, les diners ont évolué avec l'émergence de modèles plus grands et plus élaborés. Les restaurants étaient souvent construits sur mesure et transportés vers leur emplacement permanent, où ils étaient installés sur une fondation. Ces nouveaux restaurants étaient équipés de comptoirs en acier inoxydable, de tabourets de bar, de cabines, de fontaines à soda et de grils. Les menus se sont également enrichis, accueillant des plats tels que des hot-dogs, des hamburgers et des milkshakes, aux côtés des classiques comme les sandwichs au jambon et les œufs au plat.

Comment les Diners ont commencé

Les origines des diners remontent à Walter Scott, un pressier à temps partiel et compositeur de caractères à Providence, Rhode Island. En 1858, à l'âge de 17 ans, Scott compléta ses revenus en vendant des sandwichs et du café aux travailleurs de nuit des journaux et aux clients des salles de club pour hommes. En 1872, ses affaires devinrent si lucratives qu'il quitta son emploi pour vendre de la nourriture de nuit à partir d'un wagon express couvert tiré par des chevaux, garé devant le bureau du journal Providence Journal. Sans le savoir, Walter Scott a inspiré la naissance des diners, devenant une icône américaine.

 

En raison de leur succès, les vendeurs de wagons-repas se multiplièrent, entraînant l'instauration de règlements municipaux pour restreindre leurs heures d'ouverture. Pour contourner ces lois, certains propriétaires positionnèrent leurs wagons de manière semi-permanente. Simultanément, les tramways tirés par des chevaux étaient remplacés par des modèles électrifiés, et de nombreuses voitures déplacées furent transformées en lieux de restauration à moindre coût.

American Dream Diner -The History of the American Diner
American Dream Diner -The History of the American Diner

L'évolution des Diners

Opérant avec des budgets modestes, les propriétaires de wagons-restaurants étaient souvent plus soucieux de gagner leur vie que d'entretenir leurs installations. Ces lieux acquirent une réputation de "cuillères grasses" et furent associés aux éléments peu recommandables de la communauté. Pour attirer une clientèle plus large, notamment les femmes ayant obtenu le droit de vote en 1920, les propriétaires nettoyèrent leur image en ajoutant des arbustes, des bacs à fleurs et en repeignant leurs établissements. Pendant la Dépression, les diners survécurent en offrant des repas peu coûteux.

Après la Seconde Guerre mondiale, la demande pour les diners explosa. Les militaires bénéficiant des prêts GI revenaient et l'économie se réorientait vers la production civile. En 1948, plusieurs fabricants de diners se disputaient le marché en utilisant des matériaux innovants comme le Formica, le Naugahyde et les sols en terrazzo.

L'impact culturel et le renouveau des Diners

Les diners ont profondément influencé la cuisine, les restaurants, la culture populaire, le design et même la mode. Les wagons-repas de nuit, ou "Nite Owls", devinrent populaires à la fin des années 1800 en Nouvelle-Angleterre. Les innovations comprenaient des salles de bains intérieures, des tables plus grandes et des comptoirs repositionnés pour une plus grande variété d'aliments. Le design des diners évolua peu jusqu'aux années 1930, où le style aérodynamique devint symbolique de la vitesse et de la modernité.

Dans les années 1950, alors que la population se déplaçait vers les banlieues, l'apparence des diners changea avec des extérieurs en acier inoxydable et de grandes fenêtres. Les avancées en climatisation, ventilation et éclairage permirent des designs plus libres et futuristes. Toutefois, l'émergence des fast-foods dans les années 1950 et 1960 réduisit leur part de marché.

American Dream Diner -The History of the American Diner
American Dream Diner -The History of the American Diner

La renaissance des Diners

Face à cette menace, les derniers fabricants de diners adoptèrent des styles néoclassique, Tudor et méditerranéen, abandonnant l'acier inoxydable et le néon au profit de la pierre artificielle, du bois teinté et des couleurs de terre. Un renouveau dans les années 1970 suscita un nouvel intérêt pour les diners, avec de nouveaux fabricants entrant sur le marché pour produire des diners au look rétro. Les franchises nationales comme Denny's et Johnny Rockets ont intégré l'apparence des diners dans leurs concepts marketing.

Aujourd'hui, l'intérêt pour les diners américains perdure. De nombreux diners vintage ont été sauvés de la démolition et déplacés vers de nouveaux sites. Les fabricants connaissent une demande croissante pour des projets de rénovation rétro. Les musées et les conférences célèbrent l'histoire et la culture des diners, et les diners fonctionnels sont inscrits sur le registre national des lieux historiques.

Les diners continuent d'être des lieux de rassemblement communautaires, offrant un espace où des personnes de tous horizons peuvent partager un repas dans une atmosphère chaleureuse et réconfortante. Leur influence touche presque tous les aspects de la vie américaine, rappelant une époque où les valeurs de simplicité et de convivialité étaient au cœur de la société.

Follow us
  • facebook
  • Twitter Clean
bottom of page